Airs de Paris Index du Forum

Retour à l'accueil - Connexion - Groupes d'utilisateurs - S'enregistrerProfilRechercher - Liste des Membres - Se connecter pour vérifier ses messages privés - FAQ

Bibliographie sélective

expériences parisiennes

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Airs de Paris Index du Forum -> Place publique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
emma



Inscrit le: 28 Jan 2007
Messages: 1

MessagePosté le: Dimanche 28 Janvier 2007, 15:17    Sujet du message: expériences parisiennes Répondre en citant

Belle journée pour une errance, quartiers populaires, loin des touristes, aujourd’hui je veux de la vraie vie…
Un café entre copines, entre conversations et éclats de rires je pense à elle, à lui. Elle, c’est Paris, un exil par amour pour en découvrir de nouveaux.
Un morceau de soleil d’hiver joue sur la vitrine du café, les filles s’en vont avalée par une des bouches béantes du métropolitain.

Jour couleur soleil pale, rayons matinaux luttant contre la fraîcheur de la nuit. 7h45. la fin de semaine se fait attendre et je contemple sa nuque où un éclat de soleil s’est posé dévoilée par une chemise entrouverte.

Paris est ma terre d’exil et Nantes me manque.

Il s’est adresser à moi, bref intérêt pour plus d’indifférence. Peut importe, ce simple fragment compte. Fin du jour, je retraverse Paris, le train est bondé, connivence suspecte, promiscuité sans sensualité d’une masse de corps ternes.

Le Louvre, salle des caryatides, après avoir déambulée sans points de repères dans ce dédale point de minotaure mais hermaphrodite étendu(e), sensuel(le) étrangeté que l’ambiguïté des sexes.

Le long du boulevard Rivoli envahi des couleurs des passants, je ressens cette oppression de marcher selon les flux sans qu’il puisse en être autrement. La circulation ici ne se prête pas à la flânerie. Refuge dans un bistrot loin de cette foule, je ne sais pas où je suis. C’est cela aussi Paris.

Paris m’attire, Paris m’ignore.

Ces voluptés verbale me passionne il connaît l’art de coucher les lettres sur le papier, l’art de saisir les mots. Il jouit sans complexe.

Café perdu sur un boulevard, les filles sont sur la pente glissante des confidences. Je me prend au jeu, saupoudre quelques anecdotes choisies sur la conversation une cigarette entre les lèvres. Il vient d’entrer. Echange de regards polis. Le cercle d’or à son annulaire m’empêche toute tentative.

Paris m’a attiré vers lui, il m’ignore.

Je vais oublier de l’oublier.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Airs de Paris Index du Forum -> Place publique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tous droits réservés aux auteurs des textes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com