Airs de Paris Index du Forum

Retour à l'accueil - Connexion - Groupes d'utilisateurs - S'enregistrerProfilRechercher - Liste des Membres - Se connecter pour vérifier ses messages privés - FAQ

Bibliographie sélective

Homotopies (durcir le trait)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Airs de Paris Index du Forum -> Utopies, Hétérotopies
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas Bouyssi



Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 61

MessagePosté le: Mardi 12 Septembre 2006, 17:43    Sujet du message: Homotopies (durcir le trait) Répondre en citant

Autre hypothèse : les « non-lieux » n’existent pas, qu’ils prennent la forme - molaire, univoque, monofonctionnelle - de l’aérogare, du centre commercial ou de l’échangeur d’autoroutes. On pourrait les appeler des « homotopies », car ils témoignent de notre pente à réduire sans cesse le différent au même et à voir partout du pareil. Et si les homotopies prolifèrent, c’est peut-être que de plus en plus de lieux sont comme le visage de Méduse : ils nous effraient, on s’en détourne et on ne les regarde pas.

(Vieux rêve lexicographique : à chaque chose un nom, et pourtant pas de noms propres.
En plus de la signature, éloge de l’hapax logomenon ?)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Salvador Juan



Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 8

MessagePosté le: Jeudi 05 Octobre 2006, 21:08    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, on peut trouver un sens indirect à beaucoup de "non-lieux", selon le terme d'Augé (et de Duvignaud bien avant lui...). On peut même trouver de la poésie à un aéroport ou de l'esthétique plastique à un entrepôt pour peu qu'il ait des couleurs. Mais ces équipements ne conservent pas de mémoire humaine, ne condensent pas du temps comme disait Bachelard; ce ne sont pas vraiment des espaces vécus, seulement traversés. Ils n'ont que l'histoire de leur construction et tournent le dos à la ville. N'étant pas habités, ils ne pourront pas se charger de mémoire avec le temps. Je pense que la notion de "non-lieux" peut donc être considérée comme un concept utile. Sans la moindre nostalgie d'un passé révolu. C'est juste une question d'(in)humanité.
SJ
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Airs de Paris Index du Forum -> Utopies, Hétérotopies Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tous droits réservés aux auteurs des textes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com