Airs de Paris Index du Forum

Retour à l'accueil - Connexion - Groupes d'utilisateurs - S'enregistrerProfilRechercher - Liste des Membres - Se connecter pour vérifier ses messages privés - FAQ

Bibliographie sélective

le concept de ville privée selon Yona Friedman

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Airs de Paris Index du Forum -> Espace social
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Christine Macel



Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 3

MessagePosté le: Lundi 18 Septembre 2006, 14:08    Sujet du message: le concept de ville privée selon Yona Friedman Répondre en citant

Yona Friedman a défini dans Pour une architecture scientifique, Belfond, Paris, un concept de ville privée. Pour lui la ville est avant tout un espace social, un espace que chacun se construit pour lui-même. A la fin, mon Paris ne ressemble pas au tien.

"J'habite à Paris, qui est une très grande ville (8 millions d'habitants)" écrit Friedman en 1971 . "Dire que j'habite Paris ne signifie pas bien sûr que je rencontre quotidiennement, ni même annuellement, tous ces gens. En réalité je rencontre en ville, au total, à peu près deux mille personnes. Parmi celles-ci il y a en a environ vingt-cinq que je vois toutes les semaines, cinquante que je vois tous les quinze jours, etc. L'ensemble des personnes que je rencontre réellement, avec une périodicité variable, constitue ce que j'appelle ma "ville privée". Je ne vis donc pas effectivement à Paris, mais dans ma "ville privée"; et je ne me rendrais compte que les gens quittent Paris que s'ils faisaient partie de cette ville privée".

Dans les conflits qui animent la vie urbaine, il faut donc prendre en compte toutes ces villes privées qui se télescopent, s'entremêlent et se heurtent jusqu'à créer "4.10puissance 27" de conflits selon Friedman!

Cela peut expliquer quelques énervements.

On pourrait désormais se demander, dans une nouvelle forme de politesse : "Et toi, c'est quoi ta ville privée?".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Salvador Juan



Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 8

MessagePosté le: Mardi 26 Septembre 2006, 21:22    Sujet du message: "Ma ville privée", Yona Friedman Répondre en citant

Cette conception individualiste de la ville nie toute urbanité, toute institution sociale de la ville et oublie, que sans la ville "publique", cette ville "privée" personnelle n'existerait pas, les gens vivant ailleurs. Même la vision réticulaire des séries de "villes privées" s'entrecroisant (conformément au regard de Robert Altman dans Short cuts) ne saurait reconstituer ce qui fait la ville comme fait social... Je ne suis pas sûr, non plus, que cette représentation de la ville permette d'expliquer le communautarisme. Elle est plutôt un signe (un symptôme ?) de l'individualisme que semble critiquer Yona Friedman dans son livre Utopies réalisables. Pas d'institutions, pas d'histoire sociale dans cette représentation de la ville... En dehors des individus directement connus d'ego, il y aurait ceux dont il dépend, les techniciens. Mais, encore une fois, chaque citadin dépend de beaucoup d'autres conditions que des seules techniques lui permettant de vivre, lesquelles dépendent elles-mêmes d'autres conditions. Cette vision présentiste ou synchronique oublie toutes les sédimentations historiques de l'urbain sans lesquelles la ville n'a pas de sens ni d'existence.
S. Juan
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Airs de Paris Index du Forum -> Espace social Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tous droits réservés aux auteurs des textes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com